Mongolie, la Magie des Lieux

Soulevez le voile sur l’univers de la Mongolie au travers de ce blog de voyage d’Espace Est-Ouest. Pour découvrir les gens, ou garder le lien avec ceux que vous avez rencontré. Lire, Voir, Ecouter et Rencontrer pour un vrai voyage virtuel en Mongolie.

lundi 7 janvier 2008

La lettre de Oyuna d'Oulan Bator

C’est presque un honneur que d’écrire la première lettre de l’année !

Savais-tu que les mongols célèbrent deux fêtes du nouvel an ? Le Nouvel An du calendrier occidental est l’une des fêtes les plus importantes pour nous. Entre le 10 et 30 décembre c’est la fête dans toutes les entreprises, les universités et les écoles. On organise des soirées dans les grandes salles et dans des restaurants bien décorés. Les gens qui arrivent à la fête, se mettent sur leur 31. Ils sont vraiment élégants. Les femmes soigneusement maquillées. On mange, on chante, on danse, on récompense les gens qui ont travaillés et étudiés mieux que les autres pendant l’année écoulée. Des chanteurs, des danseurs, des artistes et comédiens participent à la fête pour offrir la joie à tous les invités. Mais c’est très très cher. Surtout les chanteurs très connus et célèbres en Mongolie, qui demandent entre 500 et 1000$ pour une seule chanson.
A la maison tout le monde décore le sapin, surtout pour les enfants. Les grands eux, mettent de l’argent sur le sapin lorsque les invités arrivent. Et quand on le démonte, tous les enfants de la maison se partagent cet argent.


Comme tu le sais, j’habite chez mes parents avec mes deux enfants et mon mari. Le 31décembre toute la journée, j’ai préparé le repas de fête du soir. Parce que tous mes frères et sœurs avec leurs maris, femmes et enfants sont venus chez leurs parents avec les cadeaux. C’est la coutume. J’ai préparé de la salade de choux, de pomme de terre et de différents légumes, et bien sûr des « bouzs », nos raviolis mongols comme plat principal. En fait, nous préparons ces raviolis surtout pour la fête du Nouvel An mongol (qui coïncide avec le Nouvel An chinois). Pour cette fête, on prépare plus de mille bouzs. Pour le 31 décembre j’en ai fait une soixantaine. Vers 20 heures tout le monde est arrivé. Autour de la table nous avons mangé et parlé et regardé les émissions de la fête à la télévision. Comme chez les Russes, nous avons invité le Père Noël (qui s’appelle chez nous le Grand-Père Hiver) habillé en blanc avec sa barbe blanche. Il est passé chez nous et a donné des cadeaux aux enfants. Les petits ont chanté et dansé pour le Père Noël.
Quelques minutes avant minuit, le présidant mongol prononce son allocution de salutation pour Nouvel An au le peuple mongol. Dès qu’il a fini de parler, sonnent les 12 coups, tout le monde débouche le champagne et se félicite. Les majorités des familles mongoles célèbrent Nouvel An comme ça.


A tous, je vous souhaite une très belle année 2008 plein de joie.

Oyunaa.

Aucun commentaire: